En Marche

Adrien Quatennens

Pouvoir excessif, légitimité douteuse et débat stérile

Faut-il revoir le mode de scrutin des élections législatives ?


    La belle prise de parole du jeune député Adrien Quatennens ou les énigmes de François Ruffin lancées à l’Assemblée nationale ont enflammé la toile ces derniers jours. Cependant, ces belles prestations orales des agitateurs de la France Insoumise ne sauraient masquer une réalité beaucoup plus sombre, l’opposition parlementaire sonne creux, incapable d’exercer son rôle de contre-pouvoir. En pleine discussion sur la future réforme du Code du travail, les différents députés d’opposition, de droite comme de gauche, se retrouvent dans l’incapacité d’agir.

    En effet, leurs amendements sont systématiquement refusés par une Assemblée nationale au teint monochrome. Le responsable de ce blocage démocratique n’est autre que le score élevé de LRM aux élections législatives, conférant au parti du président de la République 308 sièges, une majorité écrasante et historique dont la légitimité demeure néanmoins contestable. Dans ce contexte, ne faudrait-il pas repenser les modalités d’élection de nos députés ? (suite…)

Publicités

Emmanuel et les garçons

 

Aujourd’hui est un grand jour, on a appris que Manuel Valls n’est pas encore mort, mais c’est surtout un grand tournant dans cette élection présidentielle. En effet, l’ancien premier ministre nous a exposé ce matin sa « position responsable » qui l’amène a voter Emmanuel Macron. Ce que je trouve plutôt amusant dans cette affaire, c’est qu’on sent qu’il est rodé en com’ le Manu, car si on regarde bien, ça fait deux mois jour pour jour qu’il s’est fait humilié par Benoit Hamon à la primaire du Parti Socialiste. Alors on peut très bien imaginer les réactions des principaux concernés. Benoit Hamon [Réaction vidéo], Melenchon, [Réaction vidéo] ou encore François Fillon [Réaction vidéo]. Ah non désolé, j’avais oublié que lui est toujours en train d’essayer de se dépêtrer de la désertion de ses collaborateurs et de l’assemblage de ses mises en examens. Mais ce qui est beau chez les Fillon c’est qu’on fait tout en couple, car c’est au tour de Pénélope d’être mise en examen pour trois chefs d’inculpations, une belle triple péné quoi.

(suite…)