[Chronique] Sous le seuil de pauvreté le CROUS

Pour écouter la chronique cliquez ICI

 

Aujourd’hui, alors que je me pète encore une dent et que je ne peux pas aller chez le dentiste car je n’en ai pas les moyens et que, comme je suis étudiant je n’ai pas le droit aux aides de l’état pour me soigner et comme j’ai un retard dans mon dossier du CROUS, je ne touche toujours pas mes bourses, je commence à me poser des questions.

Alors quand je vois le spot de pub du CROUS de Nantes sur sa chaîne Youtube datant de fin août, je me dis qu’ils en ont du temps et de l’argent quand même, et là tout à coup je me rappelle que je n’ai toujours pas reçu ma notification de bourse, que du coup j’ai dû avancer la fac et que si je ne bossais pas, eh bien je serais dans l’incapacité de me financer. Car oui ils sont bien mignons avec leurs pubs mais moi je dois vivre. Déjà que je vais recevoir moins d’argent de l’Etat pour vivre mais en plus je ne sais pas encore quand j’aurais le droit de les toucher ces sous. Tout ça pour quoi ?! Parce que ces génies de l’informatique ne sont pas capable d’avoir un site qui fonctionne et ils semblent encore moins capable d’envoyer un simple mail. Mon dossier est donc parti en retard et moi au milieu de tout ça, bah je me retrouve comme des centaines, que dis-je des milliers d’autres étudiants, je me sers la ceinture en attendant cette fameuse notification de bourse !

Mais je ne devrais pas me plaindre, j’ai eu la chance de travailler cet été, et d’avoir un job étudiant, pour ceux qui viennent tout juste de commencer leur cursus universitaire c’est, je l’imagine, bien plus galère.

Déjà que l’étudiant est un sous-citoyen quand il s’agit d’aide, si en plus on enlève à cet être ce qui lui reste pour survivre comment peut-on s’imaginer que ces jeunes puissent réussir leurs études ?!

Les études c’est difficile, long, il ne faut rien lâcher, on quitte un monde ou l’on était très encadré, pour un monde de liberté qui peut faire peur ou qui peut amener à faire quelques bêtises. L’Etat ne respecte pas son rôle en n’aidant pas les étudiants, l’Etat ne nous aide pas quand il diminue les revenus boursiers des étudiants, l’Etat est dans un délit en laissant vivre

tous ces jeunes dans la misère et sous le seuil de pauvreté.

Quand j’entends Jean-Marie Falip, le président du Crous, se vanter sur Télénantes que le CROUS est prêt depuis le 16 août je me dis que l’on ne doit pas avoir la même notion de « préparation » lui et moi !

En effet, lui qui est prêt depuis maintenant deux mois se dit heureux qu’au début du mois d’octobre les trois quarts des bourses de septembre ait été versée. Mais ce monsieur vit dans un monde parallèle, c’est ce genre de monsieur qui ne trouve pas anormal que des étudiants n’aient pas, pour une bonne partie d’entre eux, leur seule source de revenus et ce avec un mois de retard. Et là je ne parle que des dossiers qui ont étés rendus à temps, moi qui n’ai pas pu rendre mon dossier avant la mi-août car ces incompétents ne savent pas envoyer de mail, je pense que je pourrais m’estimer heureux si je touche le moindre centime avant le début de l’année 2017 !

Est-ce normal qu’on laisse vivre toute une frange des étudiants sous le seuil de pauvreté ? Est-ce normal qu’une partie des étudiants ne se soignent pas et ne mangent pas à leur faim ? Aujourd’hui c’est un ras-le-bol qui, il me semble, commence à gronder d’un peu partout et les étudiants en ont marre d’être pris pour des cons !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s