Politique et Littérature [Chronique]

Pour écouter la chronique cliquez Ici

Aujourd’hui l’heure est grave, eh oui Myriam El Khomri est en ce moment à l’hôpital, la pauvre est fatiguée elle a fait un léger malaise, sous le poids d’un travail éreintant et épuisant la pauvre a plié. C’est quand même étrange que cela arrive le jour ou elle devait rencontrer Jean-Claude Mailly secrétaire générale de Force Ouvrière mais surtout juste avant qu’elle participe à une émission qui s’appelle les 4 vérités, coïncidence je ne pense pas ! Les réactions ont été rapides et vive à l’encontre de celle qui va présenter le projet de loi travail non plus le 9 mars mais le 24 mars. Un premier pas vers le changement, alors que j’écris ces mots la pétition contre cette loi atteint presque les 850.000 signataires. C’est pourquoi le gouvernement doit faire bien plus que ce report mais doit signer le retrait de cette réforme, de toute façon le mouvement de faiblira pas vous ne réussirez pas à la faire passer en catimini. Allez Myriam arrête les Khomri et retourne au travail sinon avec ta loi tu vas finir par te faire virer !

Alors Valls qui parlait d’un socialisme XXème siècle et qui voulait en finir avec le socialisme du XIXè siècle à semble-t-il donné des idées à Myriam El Khomri. Eh oui vu la condition de travail qu’elle promet aux travailleurs avec cette magnifique loi travail on pourrait se croire dans le Germinal de Zola. On risque en effet de voir naître ici et là grâce à de nouveau Étienne Lantier d’énormes manifestations à travers la France. Ce que nous pouvons craindre c’est que le parallèle ne s’arrête pas là. En effet dans l’œuvre de Zola les manifestations ouvrières durent et posent problème c’est là que le soucis naît et grandit, les soldats arrivent sur les lieux de grèves et un gréviste, Toussaint Maheu, meurs sous les balles de l’armée. Et dans la société liberticide qui est la notre aujourd’hui avec l’état d’urgence renouvelé, instauré et imposé, on peut craindre des dérives violentes des forces de l’ordre lors des manifestations prévues le 9 mars prochain, comme il y en a déjà eu pléthore depuis quelques mois.

Pour rester dans le parallèle que l’on pourrait faire avec notre belle littérature françaises, je vais à nouveau parler de notre premier ministre Manuel Carlos Valls Galfetti. Grâce à ce dernier on a enfin réussi à donner un prénom au Thénardiers pour le Thénardier on sait maintenant qu’il s’appelle Manuel Thénardier et que la Thénardier s’appelle quand à elle Myriam Thénardier. Dans la grande auberge  »Au sergent de Matignon » on vit bien, on vit aisément, on se permet de taper sur les autres et on arnaque,vole les pauvres gens et ça sans le moindre soucis.

Mais qui peut bien être la pauvre petite Cosette, qui est là pour les alimenter, qui est là pour les servir, qui est là pour s’asservir dans la seule optique d’une survie malheureuse, épuisante et humiliante, eh bien c’est la France !

Mais ne vous inquiétez pas moi j’ai confiance, le peuple français a le pouvoir de mutation dans cette œuvre, il a le pouvoir de changer les choses en se changeant lui même. Il a la chance de pouvoir, par l’union de devenir ce sauveur qu’est Jean Valjean ! Alors additionnons toutes ces petites Cosette pour former un énorme Jean Valjean qui fera plier le tout petit couple de Thénardier, le 9 mars prochain dans les rues rendons les misérables !

 

N’oubliez pas d’aller signer cette pétition !

https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s