Vincent Bolloré [Chronique]

Pour écouter la chronique cliquez Ici 

 

 

Eh oui aujourd’hui je vais vous parler papeterie, restriction de liberté d’expression, ou encore de controverses Enfin bref je vais vous parler du petit prince du cash-flow, il scalatore , Vincent Bolloré !!

Vous allez vous dire que tout les mois ce sont les mêmes personnages que nous vous évoquons, mais est-ce que c’est de notre faute si ce sont toujours les mêmes qui font l’actualité !

Alors qu’est-ce que notre breton à encore fait ces derniers temps, eh bien pour commencer le mois le 11 février Bolloré avait rendez-vous à la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris à partir de 13 heures. En effet le groupe Bolloré porte plainte pour diffamation contre trois journalistes de Bastamag (Nadia Djabali, Agnès Rousseaux, Ivan du Roy), son directeur de publication de l’époque (Julien Lusson), cette plainte en diffamation vise également le site Rue 89 et son directeur de publication, Pierre Haski, pour avoir cité l’article dans sa revue de presse signalant « le meilleur du web », ainsi que la journaliste Dominique Martin Ferrari, qui a cité l’article dans son site « scoop it » (Options Futurs), et trois autres personnes ayant partagé l’article sur leurs blogs (Thierry Lamireau, Laurent Ménard et Guillaume Decugis).

Alors de quoi avaient bien pus parler ces pauvres journalistes et blogueurs ? Eh bien ils parlent simplement des controverses concernant le groupe Bolloré quand à l’acquisition de terres en asie et en Afrique. En S’appuyant sur des rapports des Nations unies et d’organisations internationales, cet article dressait un état des lieux du mouvement d’accaparement de terres en Afrique, en Amérique latine et en Asie, et des grandes entreprises françaises qui y sont impliquées. L’article mentionne ainsi les activités du groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin, dans lequel le groupe possède de fortes participations. La Socfin possède de multiples filiales qui gèrent des plantations d’hévéas et d’huile de palme en Afrique et en Asie.

Alors ce procès me semble plus que gênant et soulève quelques questions,
enfin surtout une pour ma part est-ce qu’aujourd’hui dans un premier temps, il est possible de sortir une enquête sur les activités de M. Bolloré et du groupe familiale. Et dans un second temps si l’enquête sort est-ce que le journaliste peut s’en tirer sans un procès à rallonge. Car en effet le groupe Bolloré est coutumier du fait et a déjà attaqué en justice plusieurs médias. Parmi lesquels nous pouvons retrouver France inter qui à commis l’énorme erreur de diffuser un reportage sur les activité du petit prince du cash-flow au Cameroun.

Alors que le président des conseil de surveillances de Vivendi et du groupe Canal+ avait déjà fait parlé de lui en censurant un documentaire sur le crédit mutuel, nous le retrouvons maintenant à essayer de museler la presse écrite que ce soit l’Obs avec rue 89 ou un petit blogueur dont l’article n’avait fait que 7 vues.

Le plus étonnant dans tout cela c’est que ce procès n’a pas du tout été couvert par aucun grand média il faut croire qu’ils avaient tous piscine, ou tout autre activité qu’ils auraient piqué aux députés absentéistes. Alors il faut croire que tout ces médias dépendant de la publicité ont peur de froisser un grand annonceur en la personne de devinez,… Il scalatore ! Eh oui il est partout le bonhomme ! Il est dans le papier, avec OCB, il est dans les transports, autolib’ c’est lui, il est également dans les médias avec entre autre canal, D8, D17 et direct matin et il est aussi dans la publicité avec le groupe Havas.

Alors le virus s’étend de jour en jour dans tout les domaines, l’homme d’affaire breton est un touche à tout et la prochaine cible qu’il à dans son viseur c’est Ubisoft la société de jeu vidéo françaises, cette dernière à préférée partir au canada pour éviter de choper un bollorite aiguë.

Ou est-ce que l’homme d’affaire détenteur de la légion d’honneur va s’arrêter on peut se le demander, mais ça vous le saurez au prochain épisode.
A suivre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s