Les allocations chômage dégressive [Chronique]

Pour écouter la chronique cliquez ici

La dégressivité des allocations chômage

khomri

   Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui m’intéresse grandement les allocations, ce matin enfin à 13h quoi, alors que je me rends à la fac j’entends à la radio que Myriam El Kohmri, ministre du travail, évoque l’idée de la dégressivité des allocations chômage, et que Michel Sapin confirme cela en disant que cela se négociera avec les partenaires sociaux. Alors que le ministre de l’économie veuille faire des économies cela semble logique, triste de faire cela ainsi dans un gouvernement dit socialiste, mais ces politiciens cherchent de l’argent ou ils peuvent enfin ou ils veulent.

   Alors en tout premier lieu qu’est-ce que c’est que la dégressivité ?
La dégressivité correspond à une période  d’indemnisation à taux plein, puis s’en suit une autre période au cours de laquelle les allocations sont dégressives. Elles peuvent également être limitées dans le temps en réduisant la durée d’indemnisation qui est fixée à 23 mois en France aujourd’hui. Seulement on ne peut pas déformer l’allocation chômage dans n’importe quelles conditions, et nous pouvons être sur que dans la conjecture actuelle la mise en place de la dégressivité, ne créera pas d’emploi, mais tout simplement cela transformera des pauvres en des êtres encore plus pauvres.

   Eh oui car la dégressivité ne créée pas d’emploi c’est ce que démontre une étude de l’Insee mené en 2001 alors que l’allocation chômage était dégressives. L’institut nationale de la statistique et des études économiques, estime que la dégressivité aurait ralenti le retour à l’emploi. Et cette même année en 2001 la dégressivité a été annulé avec l’entrée en application d’une nouvelle convention d’assurance chômage.

   C’est donc avec dégoût et un étonnement devenu fade à force de ressurgir tout les quatre matins que je me rends compte que c’est un gouvernement dit de gauche, dit socialiste, qui vient encore taxé le petit peuple, alors après avoir donné son cul à Gattaz, après avoir nommé un ancien de chez Rotschild au gouvernement, après, avoir diminué la CAF pour les étudiants, après avoir prolongé deux fois l’état d’urgence, après avoir éjecté tour à tour tout signe de gauche au sein du gouvernement, c’est les chômeurs que le gouvernement de Valls a décider d’enfiler sans même mettre une pointe de vaseline.

   Alors je le disais au début le gouvernement prend l’argent ou il peut ou tout du moins ou il veut, car oui nous pourrions en faire des économies si François Hollande à diminué son salaire de 30%, les sénateurs eux touchent plus de 11.000 euros par mois et les députés plus de 12.000 euros par mois quand on voit ça on se dit qu’il y aurait quelques économies à faire mais il y a encore pire, les anciens présidents. Eux aussi coûtent cher, ils coûtent très cher même ! Valery Giscard d’Estaing cet homme coûte encore 2,5 millions d’euro par an à l’état, Nicolas Sarkozy, lui qui fait des conférences à plusieurs dizaines de milliers de dollars, coûte plus de 2,2 millions d’euro ou encore Jacques Chirac qui, lui, coûte chaque année 1,5 millions d’euro au contribuable. Soit 6,2 millions d’euros pour les trois anciens président de la République. Mais bon on est en crise donc il faut taxer les petit patron de PME et les ouvriers bah oui c’est tellement simple !!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s